Les finalistes jeunes sont connus, le résumé

La première séance de ces Championnats de France de bloc s'est achevée.

D'ordinaire il fait toujours beau à Toulouse (si si !), mais là c'était plus qu'humide dehors, au profit d'une belle chaleur humaine intérieure, avec une bonne ambiance, assurée en partie par le duo Christopher et Fifi.
Côté sportif, les corps doivent être usés en ce moment, la journée fut intense, tant physiquement qu'émotionnellement.

L'année dernière, les blocs avaient été jugés un peu faciles dans certaines catégories, les ouvreurs avaient donc eu la consigne de resserrer la vis, et ce fut fait, notamment pour les féminines.

Minimes

Comme à l'heure habitude, les minimes étaient les plus matinaux, et le réveil fut difficile pour certains et surtout certaines.

Beaucoup de larmes en effet chez les minimes filles, qui se sont confrontées à des blocs exigeants. Flavy Cohaut ressort en tête du provisoire, mais avec 6 blocs sortis sur les 8 proposés. Les trois suivantes sortent 5 blocs, Solène Moreau, Valentine Mangin, et la locale Maylis Piazzalunga, récente vainqueur de la Coupe de France de Chambéry. Lucie Vaillant Bultet et Lola Saultier complètent les finalistes.

 

Chez les gars, Nathan Martin a mis tout le monde d'accord en sortant ses 8 blocs à vue, suivi par Sam Avezou et Emilien Casado qui sortent également les 8 blocs, mais en davantage d'essais. Erwan Rucay, Titouan Fay et Lucas Dufros complètent les finalistes.

Cadet(te)s

Comme pour les minimes, les cadettes ont eu fort à faire en milieu de journée. La bataille fut rude dans cette catégorie à très forte densité de gros niveau, les chutes nombreuses, et les réussites diverses selon les blocs. Au final, Nina Arthaud et Charlotte André se détachent en sortant 6 blocs sur 8. Pour les autres, la finale se jouera sur 5 blocs. Au jeu des essais, 4 cadettes gagnent leur place, dont Pyrène Santal tout à vue, Léa Delacquis, Marie Sara David et Coraline Ribeil.

 

Chez les garçons, tous les blocs sortiront, et la totalité pour Adrien Lemaire uniquement, mais qui aura usé la peau sur 18 essais. Léo Avezou, Clément Kéo, Kilian Chabrier, le local Jérémy Rousseau et Arsène Duval complètent les finalistes. Là aussi quelques déceptions, comme pour Léo Ferrera qui se blessera rapidement dans un bidoigt.

Junior(e)s

Décidement, les filles n'étaient pas à la fête ce jour ci, et ce sont les juniores qui souffrirent le plus par l’exigence des blocs. Parmi les deux favorites en lice, Paloma Simon aborde de bonne manière les premiers blocs. Au final c'est Camille Masseran qui termine le mieux, en arrachant 5 blocs, contre 4 pour Paloma. Ensuite, Emma Lebeurrier, Maeva Dubois et Dora Sulinger sortent 3 blocs et 4 zones. Avec 2 blocs à vue, la locale Juliette Duval se hisse en finale, alors que la seconde locale Margaux Bauvin termine (pour la 3ème fois en 3 compétitions nationales) à la bonne, mais pas suffisante, 7ème place.

 

Chez les juniors, pas de cadeau laissé par le local Mattéo Rousseau, qui sort rapidement ses 8 blocs à vue, alors qu'il est déjà triple vainqueur sur le circuit des Coupes de France 2016. Jules Nicouleau Bourles sera le seul autre compétiteur à sortir les 8 blocs, mais avec 3 essais de plus. Hugo Parmentier (ci-dessus en photo), Charles Albert et Nicolas Pelorson viennent à bout de 7 blocs, suivis de Emmanuel Admete 6ème finaliste.
Déception pour le pyrénéen Clément Ozun, qui termine également à la bonne, mais pas suffisante, 7ème place.